La science du gazon

Penn State forme les futurs experts en pelouses pour le sport

La science du gazon - Photo d'un stade , un bâtiment à été rajouté en photomontage au dessus des gradins. Au premier plan, en illustration un homme observe la pelouse du stade avec une loupe.
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Pour ceux qui ne suivent pas le football, la saison dernière, le club de Leicester City a remporté le Championnat d’Angleterre à la surprise général. Si tout au long de la saison les foxes ont impressionné par leur solidité défensive et par les coups d’éclat de leurs joueurs offensifs, un autre élément a marqué tous les spectateurs de la Premier League ; la pelouse du King Power Stadium.

À chaque rencontre, le jardinier du stade dessinait un nouveau motif dans le gazon grâce au mouvement de sa tondeuse, allant jusqu’à dessiner des étoiles au milieu de quadrillages complexes sur le terrain. Et avec l’Euro 2016 qui bat son plein et ces pelouses qui laissent à désirer, le tapis vert est de nouveau au centre des débats.

Afin de pouvoir trouver des experts en gazon reconnus, il faut traverser l’Atlantique et aller voir du côté de l’université d’État de Pennsylvanie, Penn State pour les intimes, et de son programme de Turfgrass Science (ndlr : science du gazon).

Chaque année des étudiants se retrouvent en stage dans des équipes de la NFL

Avec des coûts d’études toujours plus importants, beaucoup de jeunes américains voient l’université comme un investissement. Ils se tournent donc vers des formations plus professionnalisantes et vers des cursus de niche pour mettre les meilleurs chances de leurs côtés lors de leur arrivée sur le marché du travail.

Aujourd’hui, près de 60% des étudiants de premier cycle sont dans des filières qui forment directement à un métier, contre 45% dans les années 1960. Si cet engouement pour des formations plus pragmatiques inquiète certains experts, il n’est pas prouvé que cette spécialisation ait un effet néfaste à long terme sur le taux d’emploi des diplômés concernés, bien au contraire.

Un programme historiquement reconnu

Fondé en 1929 sous l’impulsion d’intendants de terrains de golf qui avaient besoin de professionnels spécialisés en tout ce qui avait attrait au gazon, le département d’agriculture de l’université propose un cursus consacré au gazon qui se divise entre cours de management et cours d’agronomie. Avec des modules consacrés à la science des sols ou par des unités dédiées à l’entomologie, le Turfgrass Science Major forme ses étudiants à travers des cours axées sur la pratique sur une durée de deux ou quatre ans.

La science du gazon - Vue du stade Maracana à Rio de Janeiro, Brésil avec ajout en premier plan d'une illustration représentant un microscope.

Même si le programme propose une formation spécifique dédiée au golf, les débouchés sont désormais bien plus larges et divers qu’auparavant. Si le secteur du sport et des loisirs est la première source d’emploi pour les titulaires d’un diplôme en Turfgrass Science, une partie de plus en plus importante des étudiants ne s’arrête pas là et poursuit ses études dans des formations post-graduate pour se spécialiser par exemple dans la gestion des parasites ou dans l’amélioration génétique des plantes.

Si cette formation peut sembler à premier abord très américaine, les débouchés sont bien internationaux.

Un des autres éléments qui plait beaucoup dans ce major est la diversité et la qualité des stages que l’ancienneté de ce programme permet d’obtenir. Chaque année des étudiants se retrouvent notamment en placement dans des équipes de la NFL, la ligue de football américaine la plus importante. En plus de s’occuper de l’aspect cosmétique des terrains, les étudiants consacrent aussi beaucoup de temps à tout ce qui touche à la sécurité des sportifs. Comme par exemple en mélangeant du gazon synthétique avec du gazon naturel afin de réduire les traumatismes crâniens causés par des chocs entre la tête des joueurs et le sol.

Si cette formation peut sembler très américaine à premier abord, les débouchés sont bien internationaux. Que ce soit dans le développement de parcours de golf en Asie ou dans le marketing de semences qui résistent mieux à la chaleur aux Émirats arabes unis, les entreprises ayant besoin de jeunes professionnels avec une expertise en gazon sont de plus en plus nombreuses. Et avec le développement du sport professionnel et amateur à travers le monde, ce n’est pas prêt de s’arrêter.

les-conseils-du-guve

Tous vos centres d’intérêts peuvent devenir des champs d’expertise professionnelle, même les plus surprenants !

N’hésitez pas à vous lancer dans une formation de niche dès aujourd’hui, cela vous permettra de vous démarquer au moment de trouver votre premier emploi.

Si une formation à l’étranger vous intéresse, le Crédit Étudiant BNP Paribas vous accompagne dans le financement de vos études même à l’étranger (1).

(1) Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Jeunesse et envie d'entreprendre
Ouvrez votre monde

Les lecteurs de cet article ont également consulté